Faire de la rétroaction autrement pour faire une différence en matière de réussite et de persévérance en formation à distance : les résultats préliminaires nous parlent

Auteur(s) Stéphanie Facchin, Denise Brodeur
Événement Colloque du CRIFPE
Type Communication orale
Thème Le numérique éducatif
Symposium MOOC et FAD : dialogues entre recherche, développement, formation et ingénierie pédagogique
Résumé La rétroaction sur les travaux des apprenants figure parmi les 10 facteurs ayant un impact significatif sur la réussite et la persévérance (Hattie, 2009). Combinée aux TIC, l’utilisation de rétroactions audio ou vidéo suscite un haut niveau de satisfaction chez les apprenants (Macgregor, Spiers et Taylor, 2011; Mathisen, 2012; Roberge, 2008). Toutefois, très peu d’études ont mesuré l’impact direct sur la réussite ou ont comparé plusieurs moyens technologiques entre eux (Zimbardi et al., 2016). Dans une étude quasi expérimentale de plus de 400 apprenants, ceux du groupe expérimental ont reçu soit une rétroaction audio, soit une rétroaction vidéo, soit une rétroaction par visioconférence sur plus de 250 devoirs qu’ils ont remis. Il s’agit là d’une manipulation du dispositif d’encadrement. Les résultats préliminaires semblent encourageants puisque le taux d’abandon tend à diminuer pour les premiers apprenants ayant terminé leurs cours, mais cette tendance va-t-elle se maintenir? Quel est l’impact sur le dispositif d’encadrement? Ces points seront abordés dans cette communication. Cette étude offre ainsi de nouveaux éclairages quant aux liens entre la rétroaction, la technologie, la réussite et la persévérance en FAD et peut permettre d’engager un dialogue entre concepteurs de cours, encadrants et chercheurs sur la façon d’encadrer efficacement les apprenants en FAD.
Bloc J313
Durée 20 minutes
Salle