Les raisons pour s’inscrire dans les MOOC : adaptation du modèle de Carré (2001)

Auteur(s) Normand Roy, Bruno Poellhuber, Caroline Levasseur
Événement Colloque du CRIFPE
Type Communication orale
Thème Le numérique éducatif
Symposium MOOC et FAD : dialogues entre recherche, développement, formation et ingénierie pédagogique
Résumé Les cours en ligne ouverts aux masses (MOOC) sont maintenant présents dans de nombreux établissements (CSÉ, 2015). Nous observons une tendance à offrir une deuxième ou même troisième fois les mêmes MOOC. Cela soulève de nombreuses interrogations auprès des établissements impliqués, notamment sur la pérennité des projets. Mieux comprendre les apprenants des MOOC est une condition essentielle pour s’assurer de répondre à leurs besoins à moyen ou à long terme. Dans cette présentation, nous proposons d’analyser les raisons pour lesquelles les étudiants s’inscrivent à un MOOC, à partir du modèle de Carré (2001), développé en formation continue. Pour y arriver, nous avons fait le suivi de sept différents MOOC à l’automne 2016. Nous avons adapté et validé huit échelles de mesure : épistémique, opératoire personnel, opératoire professionnel, économique, prescriptif, identitaire, socioaffectif et vocationnel. Des analyses factorielles exploratoires et confirmatoires seront présentées afin de démontrer la validité des construits. Les analyses corrélationnelles seront utilisées afin de vérifier la cohérence des construits avec la théorie proposée par Carré. Cette présentation permettra également de réfléchir aux raisons en fonction des MOOC. Ainsi, notre réflexion guidera les établissements qui lancent des MOOC, mais également ceux qui s’interrogent sur la pérennité des projets.
Bloc J113
Durée 20 minutes
Salle