MOOC, FAD, hybride : ce que nous apprennent les étudiants

Auteur(s) Didier PAQUELIN
Événement Colloque du CRIFPE
Type Communication orale
Symposium MOOC et FAD : dialogues entre recherche, développement, formation et ingénierie pédagogique
Résumé À partir de l’expérience d’une université québécoise, qui depuis 1984 offre des cours à distance et des cours hybrides, nous analyserons les pratiques de ces différentes modalités par les étudiants, pour montrer comment cette offre peut rejoindre leurs attentes et leurs contextes. Nous proposons d’apporter des éléments de réponse à la question suivante : comment la connaissance des publics et de leurs pratiques ainsi que les degrés de prescription implicites et explicites peuvent-ils contribuer à réviser le design des cours? Dans cette situation où 18 % des crédits délivrés sont obtenus à distance, où le nombre de cours suivis par session est notamment relié à l’âge de l’étudiant, où les taux de persévérance varient selon des variables individuelles et académiques, les analyses mettent en évidence des interdépendances fertiles entre ces variables, l’organisation des cours et la nature de l’encadrement. Nous étayerons notre contribution à partir de données relatives à des étudiants inscrits au premier cycle afin de montrer les éventuelles tensions entre cinq pôles : « sujet », « valeurs et intentions pédagogiques », « présence versus distance », « modalité pédagogique », « parcours de formation ». Nous conclurons en proposant des pistes pour le co-design d’une offre de cours à distance et hybride qui enrichisse les pratiques d’enseignement et d’apprentissage.
Bloc J213
Durée 20 minutes
Salle