La programmation informatique à l’école : cheminer vers de nouvelles professionnalités enseignantes

Auteur(s) Stéphanie Netto, Margarida Romero
Événement Colloque du CRIFPE
Type Communication orale
Thème Les formations à l’enseignement (initiales et continues)
Symposium Penser l’accompagnement des formations à l’enseignement face à l’incertitude : les liens complexes entre le développement professionnel et la recomposition des professionnalités
Résumé À l’ère de la culture numérique, plusieurs pays introduisent la pensée informatique au primaire et dans la formation des enseignants (Estonie, 2011; ÉUA, 2013; Royaume-Uni, 2014). Au Québec comme en France émergent quelques initiatives d’intégration de la programmation à l’école. Pourtant, dans le contexte d’enseignement des compétences cognitives du 21e siècle en éducation de l’OCDE (créativité, pensée critique, résolution de problème et collaboration), il devient essentiel d’accompagner ces enseignants vers de nouvelles pédagogies davantage centrées sur l’« élève-auteur » de ses apprentissages. Cela ne se fait pas sans incertitude… Dans ce cadre de cette contribution, nous présenterons l’état d’avancement de la recherche COCREATIC (pour « usages co-créatifs des TIC en éducation »), d’une part, et quelques éclaircissements sur ce qu’est la programmation informatique à l’école, d’autre part. En bref, de nouvelles professionnalités enseignantes émergent à l’intérieur de cette réalité mouvante et professionnelle avec la programmation informatique et, plus généralement, la pensée informatique pour de futurs enseignants. Comment l’École permet-elle leur émergence? Nous exposerons différents niveaux d’usages de jouets programmables en classe pour apprendre la programmation et par celle-ci, mais aussi cerner les contours de la représentation sociale (Moscovici, 1961) sur la programmation par les futurs enseignants du Québec et de la France.
Bloc V326
Durée 30 minutes
Salle